Je suis déçu

Vous vous étiez fixé des objectifs en 2018 ?

(Je sais que j’avais invité certaines personnes à les poser sur papier.

Peut-être qu’elles se reconnaitront ? 😉)

Reprenez vos notes…

C’EST L’HEURE DU BILAN.

« Le temps passe et passe et passe et beaucoup de choses ont changé

Qui aurait pu s’imaginer que le temps se serait si vite écoulé

On fait le Bilan calmement en s’remémorant chaque instant »

-Le temps passe si vite, c’était il y a 19 ans –

Trêve de plaisanterie…

C’est important de vérifier et mesurer votre progression…

Les années s’écoulent… Et en faisant le bilan, ça peut piquer !

Moi ?

Je suis à 40%.

40% d’objectifs atteints en 2018… Et l’année est finie.

Je connais mes erreurs, je sais ce qui a marché ou non.

Et c’est ça l’important.

Mon plus gros soucis : mes objectifs étaient trop vagues et trop nombreux.

J’avais plusieurs gros objectifs… Une vision…

Mais par où commencer ?

Comment ramener ces objectifs en actions quotidiennes ?

Je n’avais pas de stratégie concrète qui puissent être mise en action, jour après jour.

Le bilan ?

Il sert à ça :

-Ne pas reproduire les mêmes erreurs chaque année.

-Comprendre comment on fonctionne.

-Mesurer sa progression.

Pour chaque objectif, il est important de se demander :

-ce qui a marché et pourquoi

-ce qui n’a pas marché et pourquoi

-ce que vous pouvez améliorer

-vos forces et faiblesses

Pour 2019, je vais me fixer :

2 à 4 objectifs concrets et mesurables pour me forcer à y réfléchir de manière stratégique.

Je crois aussi qu’il est important de se mettre au centre de nos objectifs en se demandant :

Qui je veux devenir en réalisant cet objectif ?

Enfin, j’identifierai les leviers stratégiques de mes priorités.

Le but ?

Avoir l’effet de levier maximum sur les tâches à effectuer.

Et vous, qu’allez-vous semer et récolter en 2019 ?

Si vous voulez être certain de travailler sur les bons leviers et que 2019 soit l’année du changement…

Alors je vous offre un appel d’éclairage stratégique de 45 min.

Vous ressortirez de cet appel avec plus de clarté, c’est certain.

Vous pouvez prendre RDV ici : calendly.com/xeryus-mauguy

————————————————-

Pour recevoir l’email de demain qui parlera du perfectionniste assassin, cliquez ici 👉 https://xeryus.fr/les-emails-prives-lpage

Comment Avancer 10x Plus Vite Dans Vos Projets ?

Imaginez :

1. Vous gagnez 2000€ / mois. 

Comment multiplier vos revenus par 10 et atteindre 20 000€ / mois ?


2. Vous voulez avancer 10 fois plus vite dans votre projet.

Comment multiplier vos résultats par 10 ?


Peut-être que la première réponse qui vous vient est : « en travaillant 10 fois plus. »


Et donc, comment multiplier vos résultats par 20 ?

En travaillant 20 fois plus ?

En travaillant 10 ou 20 fois plus, vous utilisez le labeur pour parvenir à vos fins.


Vous y mettez plus de temps et d’efforts.

C’est normal.

On a tous appris ça.

«  Le travail paie, tu y arriveras » 

« Continue de bosser 15h par jour » 


On cours, on s’excite et on va dans tous les sens.

On se donne bonne conscience en barrant les lignes de nos to-do lists interminables.

On s’épuise en voyant que les résultats n’arrivent jamais.

Certains paient le prix avec un burnout…

La majorité abandonne.


Car l’équation  [temps] + [effort] = [résultat] est incomplète.

Notre temps et notre énergie sont limités.

Ceux qui ont 50 fois plus de résultats que nous ont aussi 24H dans une journée.


Ils connaissent l’élément manquant de cette équation.

L’élément qui permet de multiplier ses résultats sans multiplier ses heures de travail, ni les ressources qu’on y met.


Je vous présente :

L’effet de levier.

Voici un petit croquis que je vous ai fait derrière un ticket de caisse :
Sur ce croquis, l’effet de levier vous permet de soulever une charge de 1000kg en fournissant le même effort qu’une charge de 10kg.

Si vous utilisez les effets de levier, vous accomplirez plus de choses en utilisant la même quantité de vos ressources : [temps] + [efforts].

Effet de levier = même effort pour plus de résultat.


Voici l’ancienne équation :

[Energie] x [Temps] = [Résultats]


Et la nouvelle avec un effet de levier (EL) :

[Energie]^EL x [Temps]^EL = [Résultats Importants] 

La plupart d’entre nous essayons d’avoir plus de résultats en travaillant plus d’heure, et en y mettant plus d’énergie.

Ça fonctionne jusqu’à un certain stade.

Mais il y a plus stratégique. 


Prenons l’exemple d’un body builder :

Pour être 10 fois plus musclé, il ne va pas passer 10 fois plus de temps à la salle de sport.

Ça serait contre-productif.

Si votre projet demande une compétence créative…

Est-ce que vous pouvez vraiment devenir 10 fois plus productif en travaillant 10 fois plus ?


En tant qu’humain, nous avons des limites biologiques.

Ainsi que des limites de temps : nous avons tous 24H par jour.

Une fois que vous arrivez à cette limite, il est temps de commencer à jouer avec des multiplicateurs de force (ou effets de levier).


Le FOCUS et la SIMPLICITE sont deux multiplicateurs de force très puissants.

Ces deux multiplicateurs ?

Je les travaille avec mes clients dans le programme d’accompagnement La Graine™.

Ensemble, on trouve le pivot qui permettra de faire levier sur leurs résultats.

Le but ?

Atteindre un point de bascule qui permettra d’avoir des résultat x10 avec le même temps et le même effort de travail.


Tout ça dans un temps limité :

Car Cyril Parkinson disait « tout travail tend à se dilater pour remplir tout le temps disponible »

En version simple : « si vous donnez un mois pour réaliser un travail qui peut être réalisé en une semaine, la réalisation du travail donné prendra effectivement un mois. » 


Si vous voulez plus de clarté sur votre projet, je vous offre une session stratégique de 45 min, par téléphone.

Prenez RDV ici : calendly.com/xeryus-mauguy 


Je fini avec cette citation : 

« Utilisez la sagesse et le courage pour gagner de l’argent, pas le labeur » Nassim Taleb

À demain,

Xeryus

Le Rush De Fin d’Année.

En fin d’année, c’est souvent la course.

Il y a un tas de choses à faire comme :

-préparer noël : les repas, les cadeaux, l’organisation…

-préparer le jour de l’an

Mais surtout…

-boucler ses derniers dossiers ou closer ses dernières ventes

-prendre le temps de faire le bilan de l’année écoulée

-traiter une pile de papier

-préparer la nouvelle année

C’est souvent la course…

Il faut tout finir avant que toutes les institutions soient au ralenti.

On a presque besoin d’être deux fois plus productif.

Ou d’arrêter de procrastiner…

C’est à dire toujours tout remettre au lendemain.

J’aimerais vous partager un outil qui m’aide à accomplir une tache 2 fois plus vite.

Vous connaissez « Pomodoro » ?

C’est une méthode de gestion du temps.

Elle consiste à découper vos taches en sessions de 25 minutes.

La méthode est simple :

Vous décidez de la tâche à effectuer.

Vous réglez votre minuteur sur 25 minutes.

Vous travaillez sans interruption sur votre tâche jusqu’à ce que le minuteur sonne.

Vous ne faites vraiment rien d’autre que votre tache pendant ces 25 minutes !

Vous prenez alors une courte pause de 5 minutes.

Respectez bien cette pause !

Tous les 3 Pomodoro, vous prenez une pause plus longue de 15-20 minutes.

Pourquoi ça vous aidera à réaliser une tache en 2 fois moins de temps ?

1. Car vous êtes concentré seulement sur un objectif.

-D’ailleurs, lundi on parlera d’un concept primordial…

Seuls les inscrits aux emails privés y auront accès.

Si vous voulez découvrir ce concept, inscrivez vous ici : https://xeryus.fr/les-emails-prives-lpage –

2. Parce que vous chronométrer va minimiser dans votre esprit le travail à accomplir.

« Ok je n’ai que 25 minutes à rester focus, je vais le faire ! »

Vous allez vous y mettre plus facilement.

Et vous allez voir qu’en 25 minutes, vous allez en faire des choses.

Gain de productivité assuré !

La montagne de factures qui vous attendait va vous paraitre bien plus accessible.

3. Car vous êtes challengé.

Vous devez finir avant la fin du chronomètre…

Vous vous croirez presque à Fort Boyard 😉

En plus de cette méthode, j’écoute une musique « FOCUS » sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=u_b2GwaZig8

Ou je joue ma playlist « Musique de film » sur Spotify. Si vous la voulez, c’est par ici : https://spoti.fi/2zWjmiv

À lundi,

Xeryus

J’oubliais !

Vous pouvez télécharger l’extension Google Chrome Pomodoro ici, c’est gratuit :

https://bit.ly/2RVACev

Si tu veux devenir entrepreneur…

Ce message est destiné aux personnes qui veulent devenir Solo Entrepreneurs : créer leur entreprise, en vivre sereinement et être indépendant.

Si vous n’êtes pas intéressé, ne lisez pas la suite.

Marché conclu ?

Je m’adresse donc à vous si :

-Vous ne supportez pas l’autorité…

-Vous avez besoin de contrôler, de vous sentir libre d’avancer et de décider.

-Vous n’arrivez jamais vraiment à vous motiver pour les projets des autres.

-Le schéma : étude, diplôme, salariat, retraite ne vous convient pas.

-Travailler pour un salaire vous ennuie.

-Vous ne voulez pas rentrer dans la case qu’on vous propose…

… Vous voulez plutôt vous créer un travail sur-mesure…

… Pour vous créer une vie réellement adaptée.

Parce vous êtes unique.

Et que personne d’autre n’est vous.

Vos talents, vos passions, votre passé ont fait la personne que vous êtes aujourd’hui.

Et demain, qui serez-vous ?

Qui voulez-vous être ?

Quelle est votre mission sur cette planète ?

Quelle est votre vocation ?

La vocation révèle notre identité.

Un instrument fait pour s’assoir autour d’un table s’appelle une chaise.

Si elle est cassée, elle ne répond plus à sa fonction.

Elle n’est plus qu’un bout de bois inutile.

Je vous pose la question :

« Si vous ne connaissez pas votre vocation, comment pourriez-vous répondre à votre fonction ? »

La crise existentielle de la quarantaine, je l’ai eu à 20 ans.

J’ai toujours été en décalage par rapport à 80% des personnes de mon âge.

La norme dirait que j’ai fait cette crise 20 ans trop tôt.

Moi, j’appelle ça du juste à temps. 😉

Pendant cette crise, je me croyais seul.

J’ai été incompris, on disait que j’étais bizarre et on m’a pointé du doigt car je me demandais :

« Qu’est ce que je fais sur cette planète ? »

« C’est quoi le sens de ma vie ? »

« Mais pourquoi me contenterais-je de ce que le bon sens consent ? »

« Pourquoi je ne veux pas faire comme tout le monde ? »

« Suis-je le seul à me poser ces questions ? »

Mais quand on découvre sa vocation, sa mission, son but…

Quand on sait qui on est.

Et ce qu’on veut vraiment.

S’il n’y a pas de case définie pour nous, alors on la crée.

On la cultive !

Puis on peut inspirer les autres à créer la leur.

Il y a une différence entre VOUS qui doit être accepté dans la société…

…Et son être profond.

Quand vous aurez compris votre mission, vous deviendrez réellement aligné et en accord avec vous-même.

Et vous saurez exactement ce que vous devez apporter aux autres.

Si vous voulez trouver cette mission, l’utiliser pour aider les autres et en vivre sereinement, alors réservez un appel avec moi :

calendly.com/xeryus-mauguy/

« Ce qui importe le plus n’est pas tant le fait que nous ayons vécu. C’est la différence que nous avons faite dans la vie des autres qui déterminera le sens de la vie que nous avons menée. » Nelson Mandela

/!\ ATTENTION /!\

Si vous êtes plutôt un profil Startuper et qu’Elon Musk est votre modèle, je NE suis PAS la personne qui peut vous accompagner.

J’accompagne les personnes qui veulent créer une solo entreprise pour être libre et indépendante.

À demain,

Xeryus

————————————————-
Repoussez vos limites, accomplissez vos objectifs et devenez enfin libre :

Cliquez ici 👉 https://xeryus.fr/les-emails-prives-lpage

Tu te prends pour qui ?

« Ce n’est pas pour toi »

« Tu devrais plutôt faire ça »

« Tu te prends pour qui toi, tu es prétentieux »

« Tu ne connais rien à la vie »

« Tu fais comme les autres, tu dis pareil que lui »

Est-ce que vous avez déjà entendu ça ?

Ou bien…

Est-ce que vous avez peur qu’on vous le dise ?

Est-ce la raison pour laquelle vous ne réalisez pas tout ce que vous voulez aujourd’hui ?

Est-ce que ça vous empêche d’avancer ?

Ce genre de remarque, ça peut vous abattre, c’est certain.

C’est à cause du regard des autres que la plupart des gens ne réalisent pas leur rêves.

Ils se préoccupent plutôt de ce que va penser le voisin.

Je suis passé par là moi aussi.

Pendant plusieurs années, j’ai eu peur.

Je me cachais pour faire ce que j’aimais.

J’avais honte…

Et j’avais peur de ce qu’il se passerait après le premier pas.

Je m’étais imaginé tous les scénarios possibles…

Les gens allaient se moquer, me juger, et rigoler.

Ils allaient me rabaisser.

Puis j’ai compris ceci :

Quoiqu’il arrive, on va me juger et me critiquer.

Que j’avance ou non, je serai jugé et critiqué.

Alors autant avancer et vivre la vie que je veux, non ?

Le problème que l’on peut avoir :

C’est que l’on CROIT les pensées des autres.

On se dit « S’il le pense, c’est peut-être vrai ».

En réalité, les pensées des autres… sont juste les pensées des autres.

Une pensée, ce n’est pas « la vérité ».

Et puis les pensées des autres leur appartiennent, non ?

Ils ont le droit de penser ce qu’ils veulent.

Nous ?

On a aucun pouvoir pour les changer…

Et puis peu importe ce que vous faites, jugement il y aura.

Notre ami nous dit qu’on est prétentieux et qu’on rêve trop ?

On va le croire… et on va revoir à la baisse notre ambition.

Notre patron nous dit qu’on est bête ?

Alors on le croit… Et on se dit qu’il à probablement raison.

CE N’EST PAS PARCE QUE LES AUTRES PENSENT QUELQUE CHOSE SUR VOUS (con, moche, débile, arrogant…)

… QU’ILS ONT RAISON !

Une solution est de se dire :

L’avis des autres n’est que la vie des autres.

Les autres ont leur propre vie, leur propre avis et donc leur propre vérité.

Vous n’êtes pas ce qu’ils disent de vous. (Enfin si, vous l’êtes, mais que dans leur tête)

L’avis des autres ne vous concerne pas.

J’ai remarqué ceci :

Ceux qui vous critiquent ont souvent réalisé moins de choses que vous.

Ils stagnent à leur place.

Vous voir planter vos graines les renvoie à leur incapacité à passer à l’action.

Ça leur fait mal et c’est pour ça qu’ils veulent vous voir rester à votre place.

Ceux qui vous encouragent sont souvent au dessus.

Les Cultivateurs, continuez de planter.

Si vous recevez des critiques, c’est aussi parce qu’ils veulent vous ramener à leur niveau.

C’est signe que vous vous élevez.

Et si vous voulez exploser vos limites mentales et enfin enclencher la première vitesse dans votre projet, alors cliquez ici pour que l’on discute vous et moi :

calendly.com/xeryus-mauguy/

À demain,

Xeryus

————————————————-

Repoussez vos limites, accomplissez vos objectifs et devenez libre :

Cliquez ici pour recevoir les emails privés 👉https://xeryus.fr/les-emails-prives-lpage

Vous aimez le ménage ?

J’écris ce mail dans un café. Je bois un vin chaud très parfumé, j’ai un clémentinier en face de moi et la mer à ma gauche.

Est-ce que vous êtes dans le flou actuellement ?

Quand je dis « être dans le flou » je veux dire :

-Ne plus savoir où vous devez aller

-Ne plus savoir quelles décisions vous devez prendre

-Ne pas savoir sur quoi vous devez vous concentrer pour être efficace

-Vous sentir perdu dans vos pensées et ressentir un manque de clarté

Si vous vous reconnaissez dans au moins une de ces situations…

Alors demandez-vous ceci :

Est-ce qu’il y a un désordre extérieur qui est est susceptible de causer ce désordre intérieur ?

À chaque fois que je ressens un manque de clarté, je me rend compte d’une chose :

Mon environnement extérieur est en désordre (ça commence à devenir le gros bordel chez moi).

Mon appartement est mal rangé, la vaisselle n’est pas faite.

Comment pourrais-je avoir de la clarté dans un tel bazar ?

Tout est lié.

Si vous manquez de clarté dans votre monde intérieur, alors essayez de mieux organiser et de remettre en ordre votre monde extérieur.

Ça commence par le rangement de son lieu de vie.

Vous vous sentez toujours perdu après avoir remis en ordre votre monde extérieur ?

Contactez-moi en privé pour que l’on clarifie tout ça ensemble lors d’un appel d’éclairage stratégique.

Vous pouvez aussi directement prendre rdv ici : calendly.com/xeryus-mauguy/

À demain,

Xeryus

————————————————-

Repoussez vos limites, accomplissez vos objectifs et devenez libre :

Cliquez ici 👉 https://xeryus.fr/les-emails-prives-lpage

6h15.

À 6h14, mon oeil droit s’est ouvert.

C’était il y a 1 min.

Vous connaissez la suite ?

J’ai bataillé avec mon réveil et sa sonnerie stridente. 

Je viens donc de me réveiller.

Vous recevez ce mail à 6h15…

Je suis à l’heure ?

Je voulais juste vous faire un rappel avant qu’il ne soit trop tard…

Hier soir, je vous ai parlé du pouvoir de la gratitude.

Je voudrais rajouter ceci :

La gratitude, c’est être reconnaissant.

Et c’est un investissement au ROI* garanti. (ROI : Retour sur investissement*).

Vous voyez ce que je veux dire ?

Vous investissez votre temps :

Vous pensez à tout ce que vous avez et ce pourquoi vous êtes reconnaissant.

En retour :

Vous augmentez vos sentiments positifs et êtes plus satisfait dans votre vie.

C’est garanti.

Quand on parle de Gratitude, il faut retenir 3 bénéfices principaux :

  1. Bien être et bonne humeur
  1. Meilleure énergie mentale et physique
  1. Moins de stress et plus de bonheur

Alors, en tant que membre de la communauté des Cultivateurs…

Est-ce que vous allez cultiver votre gratitude ce matin ?

Bonne journée,

Xeryus

Les lundis…

DEMAIN, C’EST LUNDI.

Lisez Jusqu’au Bout, Ça Pourrait Bien Changer Votre Vie.

(À la fin, vous vous demanderez pourquoi vous n’avez pas agi comme un Coq depuis tout ce temps)

Lundi matin.

6h14.

Mon oeil droit s’ouvre.

Celui de gauche est encore fermé.

À 6h15, mon réveil va sonner.

Je me réveille toujours 1min avant la sonnerie.

Alors j’attends dans mon lit.

Je me rendors.

Pendant 1min, j’ai l’impression qu’une nuit s’est écoulée.

Quand il sonne enfin, je lève péniblement mon bras.

Et, comme un pantin désarticulé…

…Je le jette hors de mon lit.

Ma main cherche indéfiniment dans le vide…

Je n’ai qu’une seule mission : désactiver ce réveil et cette sonnerie stridente.

Quand la mission est réussie, je me place sur le dos.

Je pense à mes objectifs de la journée, que j’ai écrit la veille.

Puis, j’utilise mon autre bras pour ouvrir le rideau de la fenêtre sur ma gauche.

Je regarde le ciel.

Si j’aperçois les étoiles, je me dis « Yeeeeeeeees, encore une belle journée ! ».

Sinon, je me dis « Yeeeeeeeees, encore une journée ! ».

Puis, telle une limace, je tente de me hisser hors de mon lit.

Il est déjà 9h00…

Non, je rigole.

Vers 6h30, je pose un premier pied par terre.

Et là je dis : MERCI.

Merci de pouvoir poser ce pied par terre.

Merci de pouvoir poser ce deuxième pied.

Merci d’avoir pu dormir dans un lit.

Merci pour cette nouvelle journée que la vie m’offre.

Merci d’être entouré de personnes bienveillantes.

Merci pour le petit déjeuner que je vais pouvoir prendre.

Merci de me laisser la chance de regarder ces étoiles (ou ces nuages).

Merci pour ces challenges, j’ai encore une occasion de grandir.

Vraiment merci.

Je suis reconnaissant pour tout ça.

Alléluia.

Je regardais un film l’autre jour…

« Pierre Lapin » .

Vous l’avez vu ?

À la minute 25, le coq m’a bien fait rire ! :’)

Je vous laisse aller voir l’extrait ici :

https://drive.google.com/…/1gEd9FBF5oXgo3kiv08LjVj9tC…/view…

C’est bon vous l’avez vu ?

Une petite anecdote : le réveil que mon père avait quand j’étais petit, c’était un coq qui hurlait dans toute la maison…

Du coup, je suis conditionné à faire comme le coq chaque matin… ^^

Bref.

Depuis que je dis « Merci », c’est l’extase.

Je ressens les bénéfices absolus du pouvoir de la gratitude.

Se lever en ressentant de la gratitude, ça change le cours de votre journée.

Ça change le cours de chaque journée.

Et donc ça change une vie.

Ça remplit de bonheur, ça nous permet de relativiser et de se sentir moins frustré au quotidien.

Essayez, juste par curiosité…

Cet email, c’est une graine.

Plantez la. Testez. Et si ça ne pousse pas, si vous n’avez pas de résultat, vous aurez perdu 10 minutes chaque matin.

Je vous mets au défi d’essayer pendant une semaine.

10 minutes chaque matin pendant 7 jours.

Au pire, vous aurez perdu 70 minutes.

Au mieux, vous êtes condamné à être heureux à perpétuité.

PS : Vous pouvez mettre une musique que vous aimez en vous levant.

Moi, j’aime bien « So Much Magnificence » de Miten.

Elle m’apaise et me détend.

C’est juste une suggestion, vous pouvez mettre une musique qui bouge plus.

Mettez une musique qui fait vibrer positivement chacune de vos cellules…

…Et qui ne vous met pas en révolte ou en dépression.

Challenge accepté ?

Demain matin, je vous le rappelle pour être certain que vous n’allez pas oublier.

Dans une semaine, je vous demanderai si ça a marché pour vous.

Bon dimanche soir,

Xeryus

————————————————-

Cliquez ici pour vous inscrire à mes emails privés.

Un seul but : Rester inspiré dans vos projets et dégommer vos obstacles !

Pourquoi Je Refuse Les Colocations 80% Du Temps ?

Pourquoi Je Refuse Les Colocations 80% Du Temps ?

Je vous avais promis une graine sur ça…

Et comme je tiens mes promesses, la voici :

Comment un environnement m’a changé en une semaine ?

J’étais en plein déménagement.

J’avais quitté mon ancien appartement.

Suite à quelques problèmes, le bail du nouvel appartement n’avait pas pu être signé à temps.

Aïe.

J’étais à la rue.

Alors, j’ai demandé à un collègue de travail s’il pouvait m’héberger.

Il a accepté (merci!).

C’était une collocation.

Le premier soir, je me suis rendu compte d’une chose :

Je suis complètement déconnecté de la réalité des personnes de mon âge.

Je suis différent.

J’ai accepté inconsciemment de jouer le jeu de cette colocation

En fait, j’avais l’impression ne pas avoir le choix.

« Ils m’hébergent, je dois m’adapter. »

« Ce sont mes potes, je dois me socialiser. »

« Ils sont tous ensemble, je vais passer du temps avec eux. »

À partir du moment où je suis entré dans l’écosystème de cette collocation :

Je discutais, j’échangeais et je n’étais pas seul (ça c’est génial). 😉

Je me plaignais de mon boulot.

Je ne travaillais plus le soir.

Je ne posais plus aucune action sur la table.

Je buvais de la bière et mangeais des chips.

Je regardais la télé.

Je vivais au rythme de cet environnement en fait !

Je me suis senti obligé de me plier aux règles du jeu.

Par respect.

Par adaptation.

Pour ne pas être exclu du groupe.

Le problème, c’est qu’en n’ayant pas le choix de jouer, on y tombe vite.

Ça devient notre quotidien.

Et si on a toujours été dans ce genre d’environnement, on ne s’en rend pas forcément compte….

… Mais selon nos objectifs, ce n’est pas forcément l’écosystème qui va nous tirer vers le haut.

J’ai eu de la chance car :

1. J’ai pu compter sur mon entourage, et ils peuvent aussi compter sur moi.

2. Je ne suis pas resté assez longtemps pour que l’environnement change qui je suis, ni ma façon de voir le monde.

En revanche, il a changé mes actions posées sur la table.

En quelque sorte, j’ai arrêté de planter des graines.

Comment puis-je avoir un futur radieux et plein d’abondance sans planter ?

Malheureusement, la psychologie humaine n’est pas imperméable.

Les autres déteignent sur nous.

Il faut avoir le courage de choisir notre environnement.

Pour rester dans un environnement vertueux et sain.

Pour grandir.

Il le faut, pour pouvoir changer nos habitudes, donc nos actions et à terme notre vie.

Si vous agissez différemment que la moyenne des gens…

Je vous préviens : 80% des personnes vont :
Vous dire que vous êtes bizarre.

Ne vont pas vous comprendre.

Vous tirer vers le bas.

Êtes-vous prêt à payer ce prix ?

Êtes-vous prêt à vous transformer ?

Alors contactez-moi en privé. 🙂

On va cultiver ensemble votre unicité.

Parce que c’est votre force.

Bon week-end, Cultivateur, Cultivatrice !

Xeryus

PS : La pensée du week-end

Kurt Cobain a dit : « Ils se moquent de moi parce que je suis différent, je me moque d’eux parce qu’ils sont tous pareils »

Mais sans parler de moquerie…

N’ayez pas peur d’être différent.

Ayez peur d’être pareil que tout le monde.

————————————————-

Un email par jour pour que vous deveniez le super héros de votre vie, en étant constant dans vos actions :

Avoir le cul entre deux chaises

Avoir Le Cul Entre Deux Chaises

Imaginez :

Vous faites une randonnée dans un chemin.

À certains moments, des odeurs de la forêt viennent caresser vos narines…

Quand ça arrive, vous vous sentez joyeux et plein d’énergie.

Vous appréciez tout le chemin parcouru jusqu’à maintenant.

Même si ça n’a pas toujours été facile…

Quelques montées (que vous avez gravi avec succès!) étaient vraiment douloureuses.

Vous vous êtes parfois blessé.

Le plus souvent, ce n’était que des ampoules.

Un jour, le chemin se divise en deux.

Le personnage en noir, c’est vous.

La flèche rouge, c’est la direction vers laquelle vous vous dirigez.

Vous ne savez pas où aller.

Alors vous choisissez de vous arrêter là, juste devant la séparation.

Vous ne savez pas ce qui vous attend, ni à gauche, ni à droite.

Vous êtes perdu et dans le flou.

Si vous partez à gauche, vous louperez ce qu’il y a à droite.

Et si vous partez à droite, vous louperez ce qu’il y a à gauche.

Alors, vous refusez de faire un choix.

De peur de louper une opportunité.

Mais ne pas choisir, c’est choisir l’inaction.

C’est choisir de subir la situation.

Et si vous choisissez l’inaction, voici comment vont se dérouler les prochains mois :

Vous allez réfléchir et tourner en rond.

Vous allez choisir, puis revenir sur votre décision avant même d’avoir essayé.

Vous n’allez pas être vraiment impliqué ni dans le chemin A, ni dans le chemin B.

Vous allez perdre votre énergie et vous fatiguer en faisant du sur place.

Vous allez vous assoir le cul entre deux chaises.

Tout ce que ça apporte, c’est de l’inconfort.

Peut-être que vous avez déjà vécu une situation dans laquelle…

…Vous devez choisir maintenant.

Même si vous n’avez pas toutes les cartes en main.

Et c’est frustrant.

Car vous risquez de prendre une mauvaise décision…

J’ai aussi vécu ça.

Et franchement, on devrait avoir le courage de décider.

D’aller explorer l’inconnu.

Et de continuer d’avancer.

On devrait choisir un chemin au détriment de l’autre.

Ou l’on renoncera aux deux…

En subissant notre non décision, nous refusons de nous engager.

On s’attend peut-être que quelqu’un nous dise ce qu’il y aura derrière chacun de nos choix…

…Et qu’il nous prédise ce qu’il va se passer ?

En réalité, personne ne sait à 100% quelle décision on doit prendre.

Je peux seulement vous dire : l’engagement et l’exploration sont selon moi les clés.

Au mieux, on connaitra un chemin sur deux.

Au pire, on en connaitra aucun.

Alors faisons au mieux 😉

Pour en revenir à votre histoire…

Si dans deux mois vous vous apercevez que vous êtes sur le mauvais chemin, faites demi tour.

Vous êtes le capitaine de votre navire.

Décidez rapidement de votre direction.

Et réajuster constamment en agissant avec constance, force et ferveur.

Vous aurez découvert tellement de chose pendant le trajet…

L’action, c’est la vie.

Et la vie est un art…

Donc l’action c’est un art.

L’art d’être en mouvement…

Ne vous arrêtez pas, explorez la vie.

Il existe un chemin pour tout ceux qui sont prêt à s’y aventurer.

Personne n’a dit que ce serait facile.

Et moi je vous dis que ça sera difficile.

Et que ça fera peur.

Aujourd’hui, je vous donne la possibilité de découvrir ce qui se cache derrière le troisième chemin.

Celui qu’on ne voit pas sur la photo…

Concernant ce chemin, je sais ce qu’il s’y cache derrière :

Un monde dans lequel vous vous construisez selon vos propres termes.

Un monde dans lequel vous créez vos propres sentiers.

Un monde d’exploration, de découverte et de bienveillance.

Je vous propose de vous accompagner sur ce chemin.

Pour ça, contactez-moi en privé pour que l’on programme un appel d’éclairage stratégique ensemble.

Après notre appel, il se passera exactement ceci :

1.Vous adorez l’énergie que ça génère en vous, vous voyez immédiatement le potentiel des changements que ça peut amener dans votre vie, et vous décidez avec joie de vous lancer seul.

Si c’est le cas, super ! Je serai ravi d’avoir pu vous aider et je vous souhaiterai le meilleur pour la suite.

2.Vous adorez l’énergie et le potentiel des changements que vous percevez, et vous voudriez que je vous accompagne à les mettre en place.

Si c’est le cas, nous verrons comment nous pouvons travailler ensemble par la suite !

Vous évoluez en permanence.

Tout bouge, alors restez en mouvement.

Et si vous n’arrivez vraiment pas à vous décider…

Alors dansez !

Et soyeux heureux.

Car il n y a pas besoin d’excuse pour se sentir heureux.

En tant que Cultivateur, nous n’avons pas seulement le droit :

-de réussir

-de nous réaliser

-de vivre la vie dont nous rêvons vraiment

Nous en avons le devoir.

Pour nous, notre famille et nos amis, rayonnons de bonheur !

À demain,

Xeryus

PS : La vie est un jeu… Et dans le troisième chemin, on s’amuse à la construire sur-mesure…comme on le faisait pendant l’enfance en jouant aux LEGO…

Vous êtes prêt ?

Alors contactez-moi en privé.

=======================

Un email par jour pour vous donner plus de choix et vous créer une vie sur-mesure :

Cliquez ici :